« Ce qui aurait pu devenir une autre triste histoire de perte de main-d’œuvre qualifiée pour une entreprise de la région s’est plutôt transformé en opportunité d’affaires pour Biopterre. En effet, grâce au déménagement à Dubaï d’une de ses employées, l’entreprise peut désormais espérer décrocher des contrats aux Émirats arabes unis et ailleurs au Moyen-Orient ». Un texte de Maxime Paradis, publié dans le Journal Le Placoteux, le mardi 16 janvier 2018

 

Cliquez ici pour voir l’article

 

Journaliste : Maxime Paradis

Crédit photo : Maxime Paradis