Un nouveau projet de recherche de Biopterre initie des propriétaires à la culture de champignons en milieu forestier. Un article paru dans Le Devoir du 26 août 2017.

 

Cliquez ici pour voir l’article

 

« Devant l’engouement pour le champignon forestier, des projets de culture voient le jour. Car l’offre actuelle ne permet pas de couvrir la demande, qui ne fait que croître. Le champignon est une ressource vivante, tributaire de la météo et de divers facteurs environnementaux. Et même si les réseaux de cueilleurs se sont déployés à travers la province, le marché manque de champignons. C’est là que des centres de recherche appliquée comme Biopterre entrent en scène. »

 

Journaliste : Sophie Suraniti

Photo : Guy Germain