« La Matapédia tente de miser sur les produits innovants et émergents pour revitaliser son agriculture ». Un texte de Joane Bérubé, publié à ICI Radio-Canada Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le vendredi 13 octobre 2017

 

Cliquez ici pour voir l’article

 

« Les filières moins conventionnelles doivent par contre se développer en fonction d’un débouché, précise toutefois le chercheur à l’Institut de recherche en économie contemporaine François L’Italien.

C’est justement l’approche de Biopterre qui se penche sur le développement des filières alimentaires du champ à l’assiette.

Le centre de transfert technologique de La Pocatière a entrepris il y a deux ans de réfléchir à ce que pourrait être un produit agroalimentaire « phare » pour le Bas-Saint-Laurent.

C’est ainsi qu’à l’instar du bleuet au Lac-Saint-Jean, la noisette pourrait devenir le produit comestible emblématique du Bas-Saint-Laurent. »

 

Journaliste : Joane Bérubé

Photo : iStock