icon03

MYCOTECHNOLOGIE – RIF

Les mycotechnologies sont des technologies (produits, procédés, etc.) qui utilisent les champignons. L’utilisation de spores, de mycélium, d’enzymes, de carpophores, de plants mycorhizés, etc., offre un éventail d’applications qui nécessitent la maîtrise des différentes étapes de productions.

 

Domaines d’application :
  • Isolement, purification, sélection et conservation de souches de champignons
  • Production de biomasse fongique (in vitro, serre, environnement contrôlé, fermentation en substrat solide, etc.)
  • Développement de l’utilisation de champignons au sein de procédés industriels (mycoremédiation, mycocomposite, fermentation en milieu solide, etc.)
  • Mise en place du Regroupement pour l’innovation fongique (RIF)
Expertises générales :
  • Culture in vitro
  • Microbiologie
  • Biologie végétale et fongique
  • Biotransformation
  • Production de souches fongiques
  • Fermentation en substrat solide

Projets réalisés

Mycoremédiation

Le marché des technologies environnementales est un secteur d’activité en plein essor. Selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), au Québec, il y a une progression annuelle de 364 inscriptions de sites contaminés, pour un total de 8 334 recensés en 2010 dont 90 % étaient contaminés aux hydrocarbures pétroliers.

Télécharger la fiche

Codirectrice – Innovation et transfert de technologie

Poste à combler
codirecteur(trice) – innovation et transfert de technologie