Offre d’emploi : TECHNICIEN(NE) horticole

Biopterre – Centre de développement des bioproduits est un centre collégial de transfert de technologie dont les axes de recherche sont : Biotechnologies et produits horticoles. Biomasse et technologies environnementales. Mycotechnologies, PFNL et cultures innovantes.   Biopterre est à la recherche d’un technicien appelé à travailler sur la culture de végétaux en environnement contrôlé. Vous travaillerez..

Lire la suite

Première licence de production de cannabis pour la recherche en agronomie

« Une première licence de production de cannabis à des fins de recherche exclusivement a été délivrée par Santé Canada au centre de développement des bioproduits Biopterre, situé à La Pocatière. La demande est venue de producteurs et de fournisseurs canadiens (qui ont déjà leur licence légale). Comment bien faire pousser le cannabis? Comment traiter les..

Lire la suite

Un « bureau » à Dubaï pour Biopterre

« Ce qui aurait pu devenir une autre triste histoire de perte de main-d’œuvre qualifiée pour une entreprise de la région s’est plutôt transformé en opportunité d’affaires pour Biopterre. En effet, grâce au déménagement à Dubaï d’une de ses employées, l’entreprise peut désormais espérer décrocher des contrats aux Émirats arabes unis et ailleurs au Moyen-Orient »…

Lire la suite

Quand le monde agricole rêve de noisettes et de champignons

« La Matapédia tente de miser sur les produits innovants et émergents pour revitaliser son agriculture ». Un texte de Joane Bérubé, publié à ICI Radio-Canada Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le vendredi 13 octobre 2017   Cliquez ici pour voir l’article   « Les filières moins conventionnelles doivent par contre se développer en fonction d’un débouché, précise toutefois le chercheur à..

Lire la suite

Nouveau pavé alvéolé

« Y a-t-il une formule gagnante pour faire pousser de la verdure dans des pavés de béton? C’est ce que Biopterre tente de découvrir avec cette expérience qui est tentée depuis la fin mai à l’Institut de technologie agroalimentaire, à Saint-Hyacinthe, avec les pavés Cassara Verde. »   Article intitulé « De dalles et de verdure » publié le..

Lire la suite

Des champignons en veux-tu en voilà!

Un nouveau projet de recherche de Biopterre initie des propriétaires à la culture de champignons en milieu forestier. Un article paru dans Le Devoir du 26 août 2017.   Cliquez ici pour voir l’article   « Devant l’engouement pour le champignon forestier, des projets de culture voient le jour. Car l’offre actuelle ne permet pas de..

Lire la suite

Des étudiants de l’ITA prennent part à un projet de recherche sur les pavés végétalisés

18 mai 2017 Des étudiants du programme de paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) ont participé à la préparation d’une zone expérimentale de pavés végétalisés. Il s’agit là d’une expérience unique rendue possible grâce à l’organisme Biopterre, mandaté pour la conduite de ce projet de recherche. Les étudiants..

Lire la suite

Un champignon méconnu

Biopterre participe à un projet de recherche sur le développement d’un substrat de culture adapté et de stratégies techniques pour la culture du strophaire rouge vin (Stropharia rugosa-annulata), en collaboration avec Saveurs du boisé Choquette. Ce projet fait l’objet d’un reportage diffusé à La semaine verte. Cliquez ici pour voir le reportage Présenté le samedi..

Lire la suite

Des PFNL sur le toit du Château Frontenac

Biopterre est  fier d’avoir contribué à la mise en place de plusieurs PFNL sur le toit du prestigieux Fairmont, Le Château Frontenac. Un autre projet agroforestier novateur qui permet de faire connaître les richesses de notre patrimoine québécois.   Visionnez la vidéo produite par Frédéric Laroche et publié sur la page Facebook du Fairmont Le..

Lire la suite

Le Kamouraska veut devenir un pôle du mycotourisme

Publié dans le Journal L’Avantage le31 juillet 2016 par Alexandre D’Astous « Les intervenants du Kamouraska travaillent depuis maintenant six ans afin de positionner la région comme un pôle important du mycotourisme au Québec et en faire un des moteurs de notre économie. Ce développement innovant se poursuit avec les nouveautés de la saison 2016. Pour..

Lire la suite