Cas à succès

Accompagnement pour les démarches légales d’enregistrement du BiocharFX d’Airex Énergie auprès de l’ACIA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Étiquette du produit, tel qu’autorisé par l’ACIA
L’entreprise Airex ÉnergieMD a développé la technologie de torréfaction brevetée CarbonFX pour transformer les sous-produits des usines de sciage et la biomasse forestière en produit à valeur ajoutée. Initialement orienté vers la distribution d’énergie verte via des granules torréfiés, Airex ÉnergieMD participe en parallèle depuis plusieurs années à plusieurs projets de R&D pour identifier et valider les bienfaits de leur biochar en agriculture et en horticulture. Ces démonstrations de performance se sont effectuées via différents centres de recherche québécois, autant universitaires que collégiaux. Suite à l’obtention de résultats concluants, Airex ÉnergieMD souhaite commercialiser son biochar à des fins d’utilisation en horticulture, agriculture et environnement. Cependant, au Canada, le biochar est considéré comme un amendement de sol et est assujetti à la Loi sur les engrais selon une évaluation d’innocuité de niveau II. Suivant cette législation, le biochar doit donc obtenir un numéro d’enregistrement de la part de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA/CFIA) avant d’être commercialisé. Pour cela, Airex ÉnergieMD a mandaté Biopterre pour l’appuyer dans ses démarches d’enregistrement auprès des autorités concernées.
Résultats
Une fois le mandat octroyé, Biopterre est entré en contact avec l’ACIA et a débuté les démarches nécessaires au dépôt du dossier d’enregistrement. Tous les efforts ont été déployés afin de maximiser les chances de succès de la demande et de raccourcir les délais d’obtention du numéro d’enregistrement. Les documents nécessaires au dépôt ont été rédigés par Biopterre, mis à part les documents corporatifs. Biopterre a participé étroitement au développement de l’étiquette du produit et aux conseils d’utilisation avec l’entreprise, deux aspects règlementés par l’ACIA. Au final, l’obtention de ce numéro d’enregistrement aura pris 15 mois et c’est en juin 2018 que le BiocharFX d’Airex ÉnergieMD a obtenu le numéro d’enregistrement 2018072-A, valide jusqu’en juillet 2021. Ainsi, Airex ÉnergieMD est devenue la première entreprise québécoise et, à notre connaissance, la seule en date d’aujourd’hui à avoir obtenu une certification pour un biochar auprès de l’ACIA. Airex ÉnergieMD a investi sa confiance dans l’équipe de Biopterre, qui a su mener à terme ce dossier en étroite collaboration avec l’entreprise et l’ACIA.
Impact pour l’entreprise
Promotion du biochar sur le site Internet d’Airex ÉnergieMD (https://www.airex-energy.com/fr/le-biochar)
L’impact principal de cette obtention de numéro d’enregistrement pour Airex ÉnergieMD est la possibilité de mettre en marché un biochar certifié diversifiant ainsi ses produits et ses marchés. Cela fait d’Airex ÉnergieMD un fournisseur de biochar de premier plan pour une utilisation agricole, horticole et environnementale puisque seulement 6 biochars ont obtenu la certification au Canada et qu’Airex ÉnergieMD est la seule à pouvoir produire des gros volumes destinés à ces marchés.
« Airex ÉnergieMD a investi sa confiance dans l’équipe de Biopterre » 
Sylvain Bertrand
Directeur général, Airex ÉnergieMD
Partenaires

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Autres cas à succès

  BoreA Canada est une entreprise de Chapais, dans la région d’Eeyou Istchee Baie-James qui base son plan d’affaires sur un modèle de symbiose industrielle...
Quand on décide de se lancer en affaires avec un tout nouveau procédé pour lequel il n’existe pas vraiment de précédent, c’est qu’on a l’innovation...
Bien que cet habitat soit plus qu’inhabituel pour le règne fongique, les eaux du fleuve Saint-Laurent ont le potentiel de receler des espèces de champignons...