La forêt nourricière de Saint-Valérien-de-Rimouski a été implantée en juin 2019 par l’équipe de Biopterre et le Groupe SYGIF, sur une parcelle vacante de 325 m2 se situant derrière le centre communautaire, en plein cœur du village. Après une préparation de site élaborée, 367 végétaux, comprenant plus de 30 espèces comestibles, ont été implantés. Un dispositif expérimental, visant à comparer cinq types de paillis, a été intégré à l’aménagement, visant à optimiser les pratiques d’implantation en situation de stress hydrique récurrent. 

Plusieurs visites de suivi et de prise de données ont été réalisées durant les saisons de croissance 2019 et 2020, permettant d’évaluer le niveau d’humidité du sol, de même que le taux de croissance, la vigueur et la productivité des espèces implantées. En parallèle, les témoignages recueillis ont permis d’évaluer l’attractivité du projet pour les membres de la communauté. Une grande majorité de végétaux implantés a fait preuve d’une excellente croissance. Cela semble indiquer qu’avec des conditions de site équivalentes et l’utilisation d’une épaisse couche de paillis, l’irrigation, mise à part celle prodiguée lors de l’implantation, n’est pas essentielle, même en contexte de sécheresse. 

Au ressortir de ce projet, les aménagements de type « forêt nourricière » semblent, plus que jamais, avoir un réel potentiel pour la MRC de Rimouski-Neigette. Des pistes concrètes sont proposées au client afin d’optimiser l’aménagement de futurs sites, de manière à en faciliter l’entretien et afin d’accroître l’appropriation par la communauté, le tout dans une perspective de pérennité.

Partenaires